Chercher

Programme alimentaire mondial (PAM)

  • Vues - 1153

Institution

PAM

Description

Le PAM est la plus grande organisation humanitaire fournissant une aide alimentaire d'urgence aux personnes dans le besoin. À la lumière des crises majeures qui ont eu une forte dimension urbaine au cours de la dernière décennie, le PAM a considérablement augmenté sa capacité et son empreinte opérationnelle dans les zones urbaines.

Les Nations unies Programme alimentaire mondial (PAM) est la plus grande organisation humanitaire au monde. Elle sauve des vies dans les situations d'urgence et utilise l'aide alimentaire pour ouvrir la voie à la paix, à la stabilité et à la prospérité, pour les personnes qui se remettent d'un conflit, d'une catastrophe ou de l'impact du changement climatique.

Pour ce faire, le PAM fournit une aide alimentaire d'urgence, utilise des technologies de pointe pour alerter sur les risques de famine et déterminer la réponse la plus appropriée, et mobilise les capacités de sa chaîne d'approvisionnement. Il s'efforce également d'éviter que les situations ne dégénèrent en famine en renforçant l'éducation, la nutrition, la résilience des moyens de subsistance et les systèmes de protection sociale tels que les programmes de repas scolaires.

Le PAM aide les gouvernements et les autres partenaires à renforcer leur capacité à gérer les risques de catastrophe et à améliorer la sécurité alimentaire, tout en investissant dans des systèmes d'alerte précoce et de préparation aux menaces climatiques et autres. Il aide les pays à mobiliser les donateurs, tels que le Fonds d'adaptation et le Fonds vert pour le climat, afin de financer les travaux de résilience climatique.

Le PAM aide également les gouvernements à élaborer et à mettre en œuvre des politiques qui favorisent les objectifs de sécurité alimentaire et de nutrition. Ces politiques étayent capacité des nations de résister aux chocs et aux facteurs de stress qui limitent la disponibilité des denrées alimentaires ou en restreignent l'accès. Les politiques de sécurité alimentaire et de nutrition doivent être ancrées dans une gouvernance solide, des institutions réactives et un environnement favorable. Elles sont généralement gérées au niveau national, mais une attention croissante est accordée aux activités et aux capacités des gouvernements locaux et régionaux.

 

Comment le PAM aborde l'urbanisation

 

L'urbanisation a un impact évident sur le travail du PAM. Plusieurs facteurs interdépendants font augmenter le nombre de personnes confrontées à l'insécurité alimentaire et à la malnutrition en milieu urbain. Parmi ces facteurs, on peut citer l'augmentation des pauvreté urbaine, la prévalence de la inégalité urbaineet le transitions dans le domaine de la terre et de la nutrition transformer les systèmes alimentaires ruraux et urbains.

Une grande partie de la population urbaine mondiale a des possibilités limitées, n'a pas accès aux services de base et a un pouvoir d'achat limité. Elle est donc plus susceptible d'avoir faim ou de souffrir de malnutrition, et moins à même de gérer les risques et d'absorber les chocs.

La pauvreté, les inégalités et les risques se concentrant de plus en plus dans les villes, le fardeau de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition se déplace progressivement des zones rurales vers les zones urbaines. Le PAM adapte ses efforts pour répondre aux besoins alimentaires et nutritionnels urgents et renforcer la résilience dans les zones urbaines. Le Stratégie urbaine du PAM reconnaît que les zones urbaines constituent un contexte opérationnel crucial pour le PAM et définit un cadre avec des priorités, des actions et des changements programmatiques clés nécessaires pour atteindre l'objectif "faim zéro" dans les zones urbaines.

 

Engagement avec les villes et les gouvernements locaux

 

La capacité et l'empreinte opérationnelle du PAM dans les zones urbaines se sont considérablement développées au cours de la dernière décennie à la lumière des crises majeures ayant une forte dimension urbaine, telles que la crise mondiale des prix alimentaires de 2008, la crise syrienne, la pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine, entre autres. Dans le cadre de sa stratégie urbaine, le PAM a défini les principaux changements programmatiques nécessaires pour accélérer et renforcer ses programmes, en commençant par les partenariats et la manière dont le PAM interagit avec les principaux acteurs dans les zones urbaines.

Le PAM entend collaborer plus étroitement avec les gouvernements locaux, notamment pour identifier les communautés les plus à risque dans les zones urbaines et pour élaborer conjointement des plans et des scénarios tenant compte de l'alimentation et de la nutrition (c'est-à-dire des plans d'urgence et d'alerte rapide). Le PAM cherche également à s'aligner sur les programmes, plans et projets existants des autorités locales et à les compléter (développement urbain, infrastructures, plans de redressement et/ou de gestion des risques de catastrophe), afin de s'assurer que ses programmes contribuent à l'obtention de résultats à plus long terme.

 

Domaines programmatiques en vedette au niveau local

 

  1. Programmes scolaires

La mission du PAM couvre également des domaines de programmes thématiques, comme l'aide aux gouvernements pour garantir que tous les enfants d'âge scolaire aient accès à des repas scolaires, soient en bonne santé et prêts à apprendre. Programmes de repas scolaires sont des acteurs multisectoriels qui améliorent l'éducation, la santé et la nutrition des enfants. Plus généralement, ils soutiennent l'ensemble de la communauté locale en fournissant un important filet de sécurité et en renforçant les systèmes alimentaires et les économies. Le PAM est également le secrétariat de l'initiative gouvernementale Coalition pour les repas scolaires.

  1. Transferts en espèces

Les programmes de transferts monétaires ont été en première ligne des mesures prises par les gouvernements nationaux et locaux pour aider les populations urbaines pauvres, en particulier pendant la pandémie de grippe aviaire de 19 ans. Lorsqu'une catastrophe survient ou qu'un conflit éclate, l'argent est souvent la première chose dont les gens ont besoin pour acheter de la nourriture ou payer les frais de transport et d'hébergement temporaire pour se mettre à l'abri du danger. L'intégration avec les structures gouvernementales locales est essentielle pour garantir une bonne compréhension du contexte et des besoins.

  1. Protection sociale

Le PAM soutient depuis longtemps la conception et la mise en œuvre de la protection sociale au niveau national, en fournissant des conseils techniques et/ou en mettant en œuvre des programmes pour le compte des gouvernements, y compris dans les zones urbaines. Les populations urbaines vulnérables étant souvent exclues des filets de sécurité - par exemple, les travailleurs informels, les communautés déplacées et les personnes vivant dans des établissements informels - le PAM offre son expertise dans la conception d'un ciblage adéquat, la mise en place de registres, de mécanismes de prestation et de mécanismes de responsabilisation des bénéficiaires, et le calcul de la valeur des transferts, dans le cadre du programme de protection sociale du PAM. Stratégie du PAM pour l'appui à la protection sociale.

  1. Renforcement de la résilience

Le PAM travaille à l'autonomisation des communautés urbaines grâce à des compétences transformatrices et à la fourniture d'outils et de kits pour les activités génératrices de revenus, y compris le soutien à l'agriculture urbaine intelligente face au climat et aux entreprises de transformation alimentaire. En raison des possibilités d'emploi limitées et des inégalités croissantes dans les villes, le PAM développe également les compétences numériques des jeunes et les met en relation avec les marchés de l'emploi.

 

Ressources supplémentaires

 

15 décembre 2023